ESSOR Assurances - Logo
Accueil  ›  Blogue  ›  Comment prévenir les dommages du poids de la neige et de la glace

BlogueRSS

Comment prévenir les dommages du poids de la neige et de la glace

Comment prévenir les dommages du poids de la neige et de la glace

Les catastrophes naturelles ne viennent pas avec un seul problème. Elles peuvent causer de graves dégâts matériels sur les habitations, surtout au Québec durant l'hiver. Pendant cette saison froide, il n'est pas rare que des mètres de neige s'accumulent sur les toits des maisons entraînant des effondrements de toits ou des bris considérables. Normalement, votre contrat d’assurance vous protège contre les dégâts causés par Dame Nature. Cependant, tout dépend de vos choix et de votre compagnie d’assurance. Voici quelques conseils à prendre en considération lorsque vous souscrivez à un contrat d’assurance, surtout si vous vivez au Québec.

Les dégâts de Dame Nature

Au Québec, les tempêtes de neige sont nombreuses. À cela s’ajoute des vents violents qui peuvent causer des dégâts majeurs. Il n’est donc pas rare qu’un arbre tombe sur votre toiture ou que votre toit ne supporte plus le poids de la neige. Normalement, votre assurance habitation vous protège des dommages crées par le verglas ou la neige mais tout dépend des choix que vous avez faits lorsque vous avez souscrit votre assurance habitation. Dépendamment du genre de couvertures que vous avez choisi, votre assurance vous dédommagera. À cela, elle tiendra compte du montant maximum pour rembourser certains biens.

En général, les compagnies d’assurance prévoient une protection contre les chutes de neige et les tempêtes de verglas. Si un arbre enneigé endommage votre demeure, il existe des contrats tous risques. Il en va de même si, lors d’une tempête de verglas votre congélateur ne fonctionne plus à cause d’une longue panne d’électricité, l’assurance pourra vous rembourser le contenu du congélateur, et ce jusqu’à la limite indiquée dans votre contrat.

L’assurance se chargera de faire réparer les parties endommagées. Lorsque vous procéderez à la réparation ou au remplacement de vos biens endommagés, vous pourrez sélectionner vous-même le contracteur de votre choix. Mais avant cela, vous devez en discuter avec votre assureur et valider les montants qui seront accordés pour les réparations.

Autre option possible : certains contrat offre la possibilité d’obtenir l’argent de ces réparations au cas où vous décideriez de ne pas faire réparer les biens endommagés.

Enfin, pour chaque réclamation faite, n’oubliez pas de soustraire votre montant de franchise au montant d’indemnité que vous allez recevoir de votre assurance.

Conservez vos biens endommagés

Lorsqu’une tempête de neige survient, elle peut causer de graves dégâts dans votre demeure. On recommande de ne rien jeter, et de conserver les biens endommagés, sans faire de réparations. Vous devez informer votre compagnie d’assurance du sinistre et des dégâts mais en aucun cas procédez à des réparations avant que votre assureur ait pu constater les dégâts, ou du moins, lui avoir parlé. Cependant, si vous devez faire des travaux urgents, afin de protéger vos biens, n’oubliez pas de bien conserver les reçus et les factures.

Comment remplacer les biens endommagés ou détruits ?

Avant de procéder aux réparations, la compagnie d’assurance va estimer les biens qui doivent être remplacés ou ceux qui peuvent être nettoyés ou réparés. Si toutefois certains biens ne peuvent l’être, l’assurance vous proposera de les remplacer par des biens neufs, l’équivalent de ce que vous possédiez avant. Dépendamment de l’option que vous avez choisie lors de l’achat de votre assurance, votre assureur pourra vous rembourser la valeur du bien au jour du sinistre.


Commenter cet article

ESSOR Assurances © 2017 Tous droits réservés. | Conception web Cyber Génération